Smoke billows from the site of Saudi-led air strikes in Sanaa, Yemen March 7, 2021. REUTERS/Khaled Abdullah

La coalition menée par Riyad ce lundi 14 février a frappé une base terrestre des Houthis, près du ministère des Communications à Sanaa, que ces derniers utilisaient pour diriger des drones. Riyad appuie les forces gouvernementales du Yémen pour lutter contre les rebelles Houthis soutenus par l’Iran et qui contrôlent une grande partie du nord du pays, dont la ville de Sanaa.  Les frappes aériennes de la coalition ont visé le ministère de la Télécommunication que les Houthis utilisaient comme base de lancement pour mener ses attaques. Les habitants avaient déjà été prévenus à l’avance et ont pu évacuer les lieux au moment de la frappe. Cette action avait pour but de riposter contre l’attaque de drones lancée par ces rebelles jeudi dans l’aéroport d’Ahba situé dans le sud-ouest de l’Arabie Saoudite. L’aéroport a été détruit tandis que douze personnes ont été blessées lors de cette attaque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here