Selon le dernier bilan annoncé ce jeudi par la défense civile, au moins 104 personnes ont trouvé la mort dans cette inondation, dont 13 enfants. Le nombre des disparus s’élève officiellement à 35.

Après de fortes pluies torrentielles qui a frappé la ville touristique Petropolis près de Rio Janeiro le mardi 15 février, la ville se trouve dans un chaos total.

Des inondations suivies de glissements de terrains ont détruit de nombreuses habitations et des rues à Petropolis. Le quartier le plus touché par le désastre est Alto da Serra.

C’est la pluie diluvienne la plus violente constatée depuis 1932 au Brésil a précisé le gouverneur de Rio de Janeiro, Claudio Castro.

Les experts scientifiques ont lié cette sévère précipitation au réchauffement climatique.

Les habitants accablés par la situation continuent la recherche des disparus avec l’aide des secours locaux dont plus de 180 pompiers et 400 militaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here