Un signe de provocation entre les militaires russes et Ukrainiennes, les deux camps s’accusent mutuellement sur les éventuels bombardements du vendredi 18 février.

Le bombardement qui a touché le village de Donbass en Ukraine aurait été l’œuvre de la Russie selon les Ukrainiens. De son côté, les séparatistes pro-russes assuraient la volonté de ne pas vouloir les attaquer et ont annoncé que les Ukrainiens ont fait état de violation de cessez-le-feu en lançant des tirs dans la ville de Donetsk occupés par les Russes.

Ces bombardements illustrent la tension entre les deux pays et laisses à craindre la menace d’une guerre.

L’annonce de Vladimir Poutine sur le retrait des troupes militaires dans la frontière Ukrainienne en début de journée ne change en aucune cause la possibilité d’une invasion imminente de l’Ukraine à n’importe quel moment selon Washington. Néanmoins, les efforts diplomatiques continueront. Les pays du G7 ont affirmé leur volonté de discuter sérieusement avec la Russie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here