La France s’apprête à annoncer le retrait de ses troupes militaires au Mali. Sous pression de la Junte à Bamako, la France a renoncé à l’opération Barkhane au Sahel après neuf ans de lutte contre les djihadistes alors que ces derniers conservent toujours leur pouvoir sur le pays et menacent les pays du golf de Guinée. Les forces armées de l’Union européenne déployées au Mali devront aussi prendre la même initiative et se retirer du Mali en même temps que la France. Un mini sommet d’urgence organisé par Emmanuel Macron se tiendra ce mercredi à Paris où ce dernier est prévu annoncer la rupture de la France avec le Mali. Trois pays du sommet du G5 seront présents lors de cette réunion, dont le Tchad, le Niger et la Mauritanie. Le président de l’Union africaine Macky Sall et celui de la Cedeao Nana Akufo-Addo sont aussi attendus avec le président du conseil européen et la chef de la diplomatie européenne. De son côté, la Junte justifie sa résiliation avec la France pour restaurer la souveraineté de l’État, celui-ci accuse la France de s’immiscer dans les affaires internes de son pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here