Le Congolais Moïse Kabagambe a été tué le 24 janvier sur plage de Carioca en Rio de Janeiro. Le 5fevrier, les voix des manifestants ont réclamé la justice pour la mort du Congolais de 24 ans dans les rues du Brésil.  Moïse Kabagambe a été retrouvé mort dans une plage très fréquentée de Rio après avoir reçu 30 coups de bâtons en un quart d’heure. Le jeune congolais réfugié au Brésil depuis 11 ans a été abattu à mort par ses collègues dans un bar de plage où il travaillait après avoir demandé deux jours de salaires pour rentrer chez lui. Les tueurs ont été surpris en flagrant délit sous le témoignage des caméras de surveillance. Plusieurs personnes y compris les communautés congolaises ont protesté pour rendre justice contre cet acte raciste, sur le lieu où le jeune Congolais a été tué. En même temps, d’autres grévistes se sont manifestés dans les rues de Sao Paulo pour soutenir cette cause. Le meurtre de Moïse Kabagambe a provoqué des indignations face au Brésil et a suscité une inquiétude pour les migrants africains au Brésil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here